Comment faire de superbes photographies de fleurs ?

Vous avez un intérêt particulier pour les fleurs ? Apprendre à les photographier est un super moyen de comprendre comment jouer avec la lumière sur vos clichés. 

Une fleur est un sujet fascinant en soi. Elles ont une variété de textures et de teintes brillantes, de plus, elles ne s’impatientera pas pendant que vous modifiez vos réglages.

Toutefois, si la photographie rapide d’une fleur est ravissante, elle peut être fastidieuse. Si vous voulez vraiment donner vie à cette photo de fleur, vous devez être rigoureux dans votre prise de vue. Tenez compte de la direction de la lumière, de l’angle de la photo et des autres aspects que nous aborderons dans cette section.

Alors avec notre guide, n’hésitez plus et allez prendre en photos les fleurs que vous croisez car vous prendrez de magnifiques photos de fleurs en un rien de temps !.

L’équipement pour photographier des fleurs

Parlons de l’équipement dont vous aurez besoin avant d’aborder la technique de la photographie de fleurs. L’une des meilleures choses à propos de la photographie de fleurs est que vous n’avez pas besoin d’équipement spécial pour commencer. Vous pouvez créer de superbes photos avec n’importe quel appareil, du smartphone à l’appareil photo professionnel. Le tout est de bien comprendre le fonctionnement de votre outil.

Cela dit, nous supposerons que vous utilisez au moins un appareil photo reflex numérique de base avec des objectifs interchangeables, car il y a moins de choses à dire pour un smartphone pour lequel vous dépendez de ses options de base.

Les objectifs

Pour photographier des fleurs,  vous avez le choix parmi nombre d’objectifs différents.

L’objectif principal

Une excellente option est un objectif de base de 50 mm (sans zoom). Des objectifs pouvant descendre jusqu’à f/1.8 ou même f/1.4 peuvent vous permettre de créer un magnifique bokeh (flou d’arrière-plan) autour de votre sujet.

Le zoom

Un bon zoom vous donne un peu plus de flexibilité. Vous pouvez expérimenter différentes longueurs focales pour découvrir ce que vous aimez. Des longueurs focales plus courtes vous permettent de mieux vous intégrer dans la scène, éventuellement en la cadrant avec d’autres fleurs, du feuillage ou des objets du jardin.

Les longues distances focales vous permettent de vous concentrer plus efficacement sur une seule fleur. Vos photos seront radicalement différentes à chaque extrémité du spectre.

Macro

Et si vous voulez vraiment voir ces fleurs de près et personnellement, comment faire ? Sachez qu’un objectif macro peut s’avérer utile. Vous devrez compter un peu plus pour un bel objectif macro, mais les résultats en valent la peine. 

Les objectifs macro agrandissent les petites caractéristiques, comme les étamines ou les nervures fragiles d’une fleur.

Vous pouvez également utiliser des filtres macro qui se vissent à l’extrémité de votre objectif. Vous pouvez vous essayer à la macrophotographie et voir si cela vous plaît. Vous pouvez obtenir des détails extrêmement proches avec une approche appropriée, comme le montre l’image ci-dessous.

Trépied

Un trépied vous aidera à maintenir votre main stable pendant que vous photographiez. C’est particulièrement utile en macrophotographie, où le moindre mouvement de votre souffle peut rendre l’image floue.

Un trépied vous permet également de ralentir la vitesse d’obturation pour obtenir une photo parfaitement exposée dans des situations de faible luminosité, sans avoir à augmenter la sensibilité ISO ou à ouvrir trop grand le diaphragme.

N’oubliez pas que lorsque vous prenez des photos macro, vous ne pouvez pas utiliser une grande ouverture car seule une petite partie de l’image sera mise au point. Bien sûr, si c’est l’effet que vous recherchez, c’est parfait.

Réflecteur

En renvoyant la lumière vers votre sujet, un réflecteur peut vous aider à éclaircir un sujet sombre ou à combler les ombres. Dans un instant, nous allons approfondir cette question. Vous pouvez acheter de grands réflecteurs flexibles ou vous contenter de quelque chose de brillant comme du papier d’aluminium dans une situation donnée.

La gestion de la lumière pour photographier des fleurs

Maintenant que nous avons réglé la question de l’équipement, passons aux choses amusantes. Les photographes passent beaucoup de temps à expérimenter avec la lumière. Le mot « photographie » est dérivé de mots grecs qui signifient littéralement « dessiner avec la lumière ».

Lorsque vous photographiez des fleurs, vous avez l’occasion d’expérimenter de nouvelles façons avec la lumière. Une fleur est belle, mais l’image d’une fleur capturée avec un sens aigu de la lumière est à couper le souffle.

Nous vous donnerons quelques idées, mais n’oubliez pas qu’il n’existe pas d’approche unique pour photographier des fleurs. Ce qui fait que vos photos sont les vôtres, c’est votre sens de la beauté et ce qui vous plaît.

L’éclairage frontal

L’éclairage frontal est une méthode simple pour illuminer votre fleur, mais les effets sont étonnants. Comme la source de lumière vient de derrière vous, elle tombe sur le devant de la fleur. Cela illumine totalement le devant de la fleur et fait ressortir toutes ses teintes vibrantes.

Il y aura généralement des ombres importantes sur les bords de la fleur ou derrière les feuilles si la source de lumière est intense, comme lors d’une journée ensoleillée. Utilisées correctement, les ombres peuvent produire un effet dramatique qui fait ressortir encore plus les couleurs et intensifie l’image.

Une image plus douce sera créée par un éclairage frontal plus atténué, comme le soir ou tôt le matin. Les couleurs resteront vives, mais le contraste entre les ombres sera réduit.

Rétroéclairage

Comme vous ne voulez pas que l’avant de votre sujet soit trop sombre, le rétroéclairage d’une image est un peu plus délicat. Mais lorsqu’il est correctement réalisé, il donne une image brumeuse et rêveuse, idéale pour photographier des fleurs, car la lumière qui traverse les minuscules pétales translucides est tout simplement divine.

Dans une photographie à contre-jour, la source de lumière provient de l’arrière du sujet. Grâce à la lumière derrière elle, la fleur semble presque briller dans l’illustration ci-dessous. Les poils microscopiques de la tige sont éclairés si vous regardez attentivement. L’impression générale est éthérée, et le résultat est une photographie d’art étonnante.

Expérimentez la photographie à contre-jour à différents moments de la journée. Prendre la photo en fin de journée, lorsque le soleil est bas dans le ciel, donne à la photographie une lueur chaude qui ajoute une touche distinctive.

Temps plutôt ensoleillé ou couvert ?

On entend souvent dire que la photographie en plein soleil ou en plein midi est une mauvaise idée. Un fort ensoleillement, surtout lorsqu’il est directement au-dessus de la tête, projette des ombres importantes.

Par conséquent, les photographes de portraits en extérieur préfèrent prendre des photos tôt le matin ou en fin d’après-midi pour profiter de la lumière douce fournie par un soleil bas. Avec les personnes ayant des ombres importantes autour du nez et des sourcils, les photographies ne rendent pas forcément très bien.

Mais qu’en est-il des fleurs ? Cette règle reste-t-elle vraie ?

Comme pour beaucoup de choses : tout dépend de l’image que vous voulez réaliser.

Le ciel couvert agit comme une grande boîte à lumière, fournissant un éclairage uniforme. La fleur entière sera uniformément éclairée, les ombres apparaissant faibles et douces. Il en résulte une image douce et agréable. Il n’y a pas de taches brillantes ou d’ombres dures car il n’y a pas de contrastes lumineux marqués, ce qui facilite l’exposition précise de l’image.

En revanche, photographier une fleur en plein soleil peut produire une image puissante et spectaculaire. Les couleurs exploseront, et l’image aura de la profondeur grâce aux ombres profondes. 

Essayez de capturer une fleur en plein soleil avec un arrière-plan ombragé. L’arrière-plan sera trop sombre si vous exposez pour la fleur brillante, isolant ainsi la fleur contre un arrière-plan sombre dans votre photographie. Cela donne à la fleur solitaire un aspect mystérieux et attire le regard sur sa beauté.

L’heure de la journée

L’heure de la journée à laquelle vous photographiez vos fleurs fera également une différence. La lumière sera plus douce et créera moins d’ombres en début de matinée ou en fin d’après-midi, lorsque le soleil est bas dans le ciel, créant ainsi une image plus douce.

Photographiez en milieu de journée, lorsque le soleil est le plus brillant, si vous voulez que vos fleurs soient éclatantes et que les couleurs ressortent. Les fleurs peuvent également être photographiées dans l’ombre plutôt qu’en plein soleil.

Utiliser un réflecteur

Si vous voulez être plus fantaisiste, essayez d’utiliser un réflecteur. Si vous voulez jouer avec le rétroéclairage de votre image, c’est la solution.

Placez le réflecteur devant la fleur. Il réfléchira la lumière sur l’avant de la fleur, l’empêchant ainsi de devenir trop sombre, tout en permettant à la lumière de se diffuser à travers les pétales de l’arrière.

Un réflecteur peut également être utilisé pour éclaircir et renforcer la vitalité des fleurs ombragées.

Faîtes face au vent

Supposons que vous vous prépariez à prendre une superbe photo macro d’une fleur. Vous avez installé votre trépied, ajusté l’ouverture pour obtenir la profondeur de champ idéale et réglé la vitesse d’obturation pour obtenir un cliché bien éclairé.

La fleur bouge un peu au gré de la brise pendant que vous prenez la photo… et elle est floue.

Tirez quand il n’y a pas de vent pour l’éviter autant que possible. La loi de Murphy veut qu’une brise s’abatte au pire moment possible. Installez un brise-vent à côté de votre fleur pour éviter cela. Il peut s’agir d’un simple morceau de carton ou de tout autre matériau léger et robuste que vous avez sous la main.

Conseil supplémentaire : votre réflecteur peut également être utilisé pour faire rebondir la lumière et offrir un brise-vent !

La composition

Maintenant que nous avons abordé les aspects techniques, examinons de plus près la composition.

Vous pouvez utiliser des règles fondamentales comme la règle des tiers, mais vous devez également faire preuve de créativité lorsque vous photographiez des fleurs.

Voici quelques suggestions merveilleuses.

Tentez des angles intéressants

Se mettre au même niveau que son sujet et le photographier de face est toujours une bonne idée. Cependant, il y a une foule d’autres points intrigants à prendre en compte.

Essayez de photographier une fleur d’en haut. Imaginez que vous puissiez montrer les mécanismes internes d’une tulipe ou les spirales infinies d’une rose. Photographiez votre fleur depuis un point d’observation bas. Augmentez la quantité de ciel en arrière-plan. 

Conseil : si le ciel n’est pas trop lumineux ou si vous éclairez la fleur pour éviter de souffler le ciel, cette technique fonctionnera mieux.

Envisagez d’autres points de vue. Les jonquilles, par exemple, sont généralement photographiées de face ou de côté pour faire ressortir la « trompette ». Et si vous preniez une photo de l’arrière ? Peut-être avec la jonquille au premier plan et quelque chose d’intéressant en arrière-plan que vous pouvez voir à travers les yeux de la jonquille ?

Vous pouvez également créer un « cadre » à l’image en photographiant à travers une autre fleur ou quelques feuilles.

Il y a une pléthore de nouvelles expériences à vivre. Amusez-vous bien avec vos expériences !

L’eau

C’est une belle occasion de photographier des fleurs après une averse de printemps. Les gouttelettes d’eau qui s’accrochent aux tiges et aux pétales offrent un élément propre et frais à l’image, et les gouttes délicates donnent aux fleurs un aspect frais.

Vous n’avez pas besoin d’attendre qu’il pleuve pour obtenir cet effet, bien sûr. Vaporiser votre sujet avec de l’eau provenant d’un vaporisateur peut faire l’affaire. Arrosez la fleur quelques heures avant de la photographier si elle est particulièrement sèche et flétrie. Ensuite, pendant que vous photographiez la fleur, utilisez votre flacon d’eau pour la vaporiser.

Autres éléments

Un papillon ou un bourdon peut apparaître inopinément pendant votre séance photo. Au lieu de les chasser, pensez à les intégrer ! Pour capturer leur mouvement sans flou, vous aurez besoin d’une vitesse d’obturation plus rapide, et vous devrez peut-être augmenter un peu l’ISO, mais l’effet final en vaudra la peine !

Le fond / L’arrière-plan

N’oubliez jamais de penser à votre arrière-plan. Vous pouvez vous concentrer sur une seule fleur et remplir l’arrière-plan d’une multitude de fleurs hors foyer. Vous pouvez également photographier une fleur solitaire avec un mur ou une clôture derrière elle pour l’isoler.

Vous pouvez utiliser l’herbe, les pierres ou tout ce qui se trouve sur le sol comme arrière-plan dans une prise de vue de haut en bas. Regardez autour de vous et soyez inventif ; vous serez surpris du nombre de possibilités qui s’offrent à vous, même dans un petit jardin !

Le plus important est d’éviter un arrière-plan encombré qui détourne l’attention du sujet principal de votre photo. Faites attention aux taches de soleil dans votre arrière-plan ; elles apparaîtront comme des points lumineux gênants sur la photo.

La profondeur de champ

Pour une méthode plus avancée, vous pouvez expérimenter avec une faible profondeur de champ. Utilisez votre trépied pour conserver la netteté de l’image, surtout si vous utilisez un objectif macro. Si la partie du sujet que vous souhaitez mettre en valeur n’est pas parfaitement nette, l’ensemble de la photo semblera floue.

Dans l’image ci-dessous, seule la jonquille située exactement au centre de la photo est parfaitement nette. Les jonquilles environnantes ne sont pas nettes, laissant celle du centre être le point focal de la photo.

Vous pouvez également opter pour un format plus petit et vous concentrer sur une seule petite fleur ou sur une goutte d’eau tombant de l’extrémité d’un pétale. On peut aussi voir une coccinelle monter sur la tige. Ne vous précipitez pas et soyez patient. C’est ainsi que vous passerez d’une photographie correcte à une photographie exceptionnelle !

Photographier des fleurs en intérieur

Vous pouvez également photographier vos fleurs en les faisant rentrer à l’intérieur. Il y a peut-être trop de vent à l’extérieur, ou vous aimeriez faire un superbe bouquet et le photographier dans un cadre différent.

Pensez à placer votre arrangement près d’une fenêtre. Examinez comment la lumière tombe sur les fleurs depuis le côté et expérimentez d’autres angles. Les fleurs individuelles sur un fond blanc ou noir uni peuvent également être amusantes.

Vous pouvez expérimenter différents types d’éclairage en studio. Installez une lampe au-dessus de votre fleur (de préférence quelque chose qui diffuse la lumière) et exposez la zone la plus lumineuse de la fleur. Votre fleur sera illuminée par un beau rayon de lumière tandis que l’arrière-plan s’estompe.

Photographiez des fleurs pour progresser 

Peut-être n’avez-vous jamais imaginé que les fleurs pouvaient être aussi captivantes à photographier. Peut-être avez-vous toujours aimé les photos artistiques de fleurs et avez-vous voulu vous essayer à la création des vôtres.

Quoi qu’il en soit, prendre de belles photos de fleurs n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît, et c’est un excellent moyen d’exercer vos talents de photographe.