Utiliser la photographie comme thérapie, c’est possible

Situations dans lesquelles la photographie a été utilisée comme une sorte de thérapie :

Si la photographie en tant que thérapie ne vous inspire pas plus que ça, permettez-nous, avant de poursuivre, de vous présenter deux exemples de scénarios dans lesquels la prise de photos a effectivement aidé une ou plusieurs personnes à se remettre d’une expérience traumatisante ou pénible.

Histoire 1 :

Dans l’État de Washington, un ancien combattant de la guerre du Vietnam utilise la photographie pour faire face à son TSPT (trouble de stress post-traumatique) et à la tristesse provoquée par les souvenirs de la bataille. Il a même créé un club photographique pour vétérans. 

Nombre de vétérans s’y sont joint et n’en ont tiré que des bienfaits. Le groupe a aidé les anciens combattants à résoudre divers problèmes d’après-guerre, notamment le repli sur soi, la phobie des foules, la nécessité de faire comprendre aux gens ce qu’ils vivent et comment ils le vivent, et le désespoir, pour n’en citer que quelques-uns. Les anciens combattants considèrent leurs appareils photo comme des alternatives non destructives aux armes et aux munitions qu’ils ont portées pendant la bataille.

Histoire 2 :

Un autre incident impliquant la photographie est celui d’une personne qui a été impliquée dans un terrible accident de voiture en 2009. Lorsqu’il est sorti d’un coma de plusieurs semaines, il était confiné dans un fauteuil roulant car il ne pouvait ni marcher ni bouger son bras gauche. 

Lorsque son thérapeute lui a suggéré de s’adonner à une nouvelle activité créative, il a découvert que la photographie pouvait être utilisée comme une sorte de thérapie. Les changements qu’il a constatés l’ont rendu plus fort émotionnellement et physiquement.

Les deux types de Thérapie Photographique

La photographie thérapeutique et la photothérapie – à ne pas confondre – sont deux styles de photographie qui sont considérés comme des formes utiles de thérapie. Ces deux styles de photographie ne nécessitent pas de compétences, de formation ou de compréhension particulières en matière de photographie.

La Photographie Thérapeuthique

Cette technique fait appel à des activités photographiques menées et initiées par l’intéressé lui-même, dans le cadre desquelles une personne (ou un groupe) prend des photos comme forme de thérapie. Dans ce type de scénario, aucun conseiller ou thérapeute professionnel ne travaille avec la ou les personnes ayant besoin d’une thérapie. 

Par conséquent, il n’y a pas de séance de traitement proprement dite, mais la thérapie est assurée par les images et l’activité elle-même. Il convient également de noter que la photographie thérapeutique ne consiste pas seulement à prendre des photos. Regarder des images, poser pour des photos, discuter ou parler de photos, et penser ou visualiser des photos, tout cela fait partie du processus. La majorité des personnes qui s’adonnent à la photographie thérapeutique le font dans le cadre d’un groupe, par exemple un club de photographie ou d’aventure.

La Phototherapy

Les photos personnelles, les images capturées par d’autres personnes et les albums photos de la personne en question sont tous utilisés dans les approches de photothérapie. Les images sont utilisées pour aider les gens à exprimer leurs sentiments, leurs pensées et leurs émotions, ainsi qu’à se souvenir d’événements cruciaux difficiles à expliquer par des mots. 

Ce type de photographie, ainsi que la photographie thérapeutique, peut utiliser tout type de photographie, y compris les films et les vidéos, numériques ou non.

Remarque : Un site spécialisé existe dans ce domaine si c’est quelque chose qui peut vous intéresser. Si vous avez des bases d’anglais (ou bien vous pouvez traduire la page), nous vous invitons à aller sur leur site où notre équipe y a découvert ces deux moyens de s’apaiser à travers la photographie ce qui nous a inspiré cet article. 

La photographie Thérapeutique et comment elle arrive à aider des gens en besoin de thérapie 

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles la photographie peut être un outil thérapeutique utile. Il y a plusieurs façons de s’y prendre, d’autant plus qu’il s’agit d’un type de réhabilitation personnelle. Une personne, par exemple, peut préférer exprimer ses idées et ses sentiments en mots ou en phrases avant de les convertir en images.

Ce qui compte, ce ne sont pas tant les prises de vue elles-mêmes que le processus de prise de vue. Porter l’appareil photo, le sentir dans ses mains, entendre le clic de l’obturateur et regarder à travers l’objectif, et même se promener à la recherche de scènes ou de scénarios à photographier, tout cela contribue à la nature thérapeutique de la photographie.

Vous trouverez ci-dessous les cinq principales raisons pour lesquelles la photographie peut être une forme de traitement efficace.

  1. Voir le monde de manière objective : La photographie nous offre des images qui reflètent la façon dont nous vivons réellement, plutôt que les pensées souvent cachées que nous avons dans la tête. En conséquence, nous devenons plus conscients de ce qui se passe autour de nous et de ce qui se passe réellement, plutôt que de ce que nous pensons (et aimons croire) qu’il se passe. La pleine conscience en photographie est thérapeutique car elle révèle les vérités que nous pensions déjà connaître.
  2. La possibilité de s’exprimer : La photographie a la capacité de révéler l’état psychologique réel d’une personne. Elle peut également révéler les véritables sentiments d’une personne. En d’autres termes, elle permet à une personne d’acquérir une conscience plus profonde d’elle-même. Elle est thérapeutique car elle aide à libérer une personne d’une situation jusqu’alors incomprise.
  3. Accorder plus d’importance aux sens : Grâce à la photographie, nous pouvons voir plus clairement et accorder une plus grande attention à ce que nous entendons, ressentons, pensons et voyons. Nous apprenons à poser des questions, et ces questions nous éclairent souvent sur des sujets spécifiques qui nous préoccupaient ou nous laissaient perplexes auparavant. Cette démarche est thérapeutique car elle permet aux gens d’améliorer leur compréhension et leur apprentissage, ce qui est également un processus de guérison.
  4. Améliorer les expériences du quotidien : Ce qui était autrefois banal pour vous peut devenir extraordinaire si vous le photographiez sous un angle différent. Une simple rose rouge, par exemple, peut se transformer en un magnifique cadeau de la nature si vous la photographiez lorsqu’elle est en fleur. Les choses ordinaires prennent un nouveau sens et une nouvelle signification. Ce phénomène est thérapeutique car il crée une sensation générale de bonheur et de positivité.
  5. Développer ses capacités artistiques et créatives : Prenons l’exemple d’un enfant atteint du syndrome de Down, d’une personne en fauteuil roulant ou d’une personne malentendante. Ces personnes peuvent avoir du mal à s’exprimer oralement, mais elles peuvent communiquer et s’exprimer sans effort grâce à leurs photographies. Il est certainement bénéfique de savoir que vous êtes capable d’accomplir quelque chose malgré les obstacles et les déceptions.

Donc, si vous cherchez quelque chose pour vous aider à surmonter les moments difficiles, prenez un appareil photo et commencez à prendre des photos ; vous pourriez découvrir un tout nouveau monde.

Attention : Nous ne pouvons vous assurer que cela sera une pratique qui vous fera du bien et elle ne remplace en aucun cas un véritable suivit médical ou psychiatrique pour les personnes souffrant de troubles divers. Il en reste un exutoire qui ne peut pas vous faire de mal et avec de nombreux effets positifs.